Menu Contactez-nous

Séminaire sur les statistiques pour l’Economie sociale et solidaire – Bruxelles le 4 novembre 2019

Le 4 novembre, en ce début du mois de l’ESS, Bruxelles accueillait une rencontre d’une haute importance pour l’économie sociale et solidaire. ESSFI, membre observateur de la Task-Force inter-agences de l’ONU pour l’ESS (UNTFSSE) participait à un séminaire co-organisé par l’Institut des Nations Unies pour le Développement Social (UNRISD) et Social Economy Europe. Ce séminaire a regroupé des instituts de recherche (CIRIEC, EUROSTAT), des coopératives (ACI), des gouvernements et des organisations travaillant sur l’ESS et a déployé les champs qu’offrent les comptes satellites et les statistiques à l’économie sociale et solidaire.

La journée a donné l’occasion de montrer le rôle fondamental joué par la mesure quantitative, pour une reconnaissance factuelle de l’apport de l’ESS dans l’économie et sa transformation. Démonstration a été faite également de la pertinence des statistiques afin de diversifier et d’approfondir des politiques publiques pour l’ESS. Le Portugal est un des rares gouvernements qui depuis 2010 publie tous les trois ans le Social Economy Satellite Account (SESA), via l’Institut National des Statistiques, menant une évaluation approfondie des caractéristiques et de l’impact de l’économie sociale. Un exemple qui devrait inspirer des répliques.

Par ailleurs, Alain Coheur, Co-Président d’ESSFI et Vice-Président de Social Economy Europe, a introduit les travaux de la journée. Il a souligné le besoin de la mise en place d’un cadre légal pour les entreprises et organisations de l’ESS afin de renforcer leur reconnaissance et leur rôle dans la société. Dans la continuité de cette rencontre du 4 novembre, il signe au nom d’ESSFI et aux côtés de nombreuses organisations la Déclaration de Montréal, sur l’évaluation de l’impact social : « L’évaluation d’impact social présente des enjeux identitaires pour le futur de l’économie sociale. Celle-ci doit s’emparer de ces démarches pour faire toujours plus et mieux tout en réaffirmant son projet de démocratisation économique. La Déclaration de Montréal affirme cela haut et fort, et c’est pourquoi ESS Forum international est heureux d’y adhérer ».

Pour valoriser les réalisations et déployer les potentialités de l’ESS, la définition des périmètres et les mesures sont incontournables. A cette fin, la mutualisation, le partage des bonnes pratiques et la rigueur méthodologique jouent un rôle clé. Continuons donc de nous rassembler et d’échanger !

Les documents et les informations disponibles sur cette journée sont ici.