Menu Contactez-nous
juillet 18, 2017

Pauline Eyebe Effa

Directrice Générale de PFAC (Partenariat France-Afrique pour le Co-développement)

 

ESS Forum International est un espace d’échanges, de rencontres et d’enrichissement mutuel, un lieu de réseautage qui nous apparaît incontournable. On y vient chacun avec sa diversité, ses idées sur l’ESS, on les met en commun et on apprend ainsi les uns des autres. Nous pouvons y mener des échanges francs qui permettent la construction d’un vrai système économique alternatif basé sur la valorisation du potentiel endogène dont regorgent nos territoires. Nous avons trouvé là un espace qui inspire : ESSFI, un espace intercontinental pour le plaidoyer, le réseautage et la promotion des actions locales et globales.”

PARCOURS

Je suis née au Cameroun, 6ème d’une famille de 12 enfants. Je poursuis des études à Lille en littérature, puis linguistique et communication. Dès mes années de licence j’enseigne et je mène des actions humanitaires en Afrique, mais je reste sur ma faim, n’apportant qu’une solution ponctuelle aux problèmes que rencontrent les communautés. En recevant le prix de la fondation Vivendi en 2002 pour une entreprise associative créée en 1995, je comprends que nous sommes engagés dans une économie différente. En 2003, je décide de passer le master d’économie solidaire et développement local à l’université de Valenciennes pour ensuite aller faire valoir l’expérience engrangée au Cameroun où un ministère dédié à l’économie sociale est créé en 2004. Depuis lors, je me bats pour que ce secteur émerge. Je passe donc beaucoup de temps dans les villages pour sensibiliser, éduquer et former les femmes et les jeunes aux valeurs coopératives.

VISION DE L’ESS

L’ESS est une « réalité invisible ». Elle s’impose pourtant au monde économique depuis la crise de 2008. Elle n’est plus la panacée des seuls militants, tous les continents y sont engagés et elle interpelle le monde des affaires. En France, selon le magazine Socialter paru en janvier 2016, un sondage Ipsos montre qu’un étudiant sur deux souhaite travailler dans l’ESS. En ce moment au Cameroun, nous accueillons deux jeunes issus de Sciences Po et d’une école d’ingénieurs pour une mission sur l’innovation sociale et la décentralisation autour du renforcement et la mise en valeur des synergies entre l’ESS et les pouvoirs décentralisés au Cameroun. En Afrique si nous ne construisons pas un système rigoureux on n’aura pas une ESS avec un impact réel sur les personnes et sur nos économies. Je pense que l’ESS est une opportunité pour nos pays.

PFAC
Acteur de l’ESS au Cameroun et à l’international

Le PFAC fait désormais partie du paysage de l’ESS au Cameroun. Notre « challenge » a été de montrer qu’une autre économie est possible : la mise en place des réseaux locaux qui était perçue comme impossible donne de plus en plus de crédibilité au PFAC. Nous avons travaillé sans aucun appui mais nous avons persévéré et six ans plus tard, le Ministre camerounais de l’ES a trouvé en cette structuration le meilleur modèle pour le pays.. Au niveau institutionnel, PFAC a accompagné l’organisation des maires du Cameroun en réseau ayant pour but de mettre en place un comité pour le plaidoyer. On est bien là dans le maillage entre le national et l’international.

UN CLIN D’œIL !

– Le pré-événement que PFAC a organisé lors des 7èmes RMB en 2015 nous a permis d’échanger avec la délégation marocaine et une démarche concrète de coopération sud-sud entre nos deux gouvernements autour de l’ESS et l’action coopérative est en cours de concrétisation.

– Lors de l’édition de de la foire de la PME (PROMOTE) qui s’est tenue au Cameroun en février 2017, les réseaux locaux d’ESS (RELESS) ont exposé des produits issus des terroirs. Leur stand est devenu l’un des plus visités et l’on a vu des grandes entreprises qui exposaient se plaindre de concurrence déloyale !