Menu Contactez-nous

Les réseaux de l’ESS s’engagent pour un Développement Economique Local

Réunis à Praia, Cabo Verde, à l’occasion du 4e Forum Mondial du Développement Economique Local, ESS Forum International, le Fonds Mondial pour le Développement des Villes-FMDV, le Global Social Economy Forum-GSEF, l’Association Internationale des Investisseurs de l’Economie Sociale-INAISE, le Réseau Intercontinental de Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire-RIPESS, et leurs interlocuteurs régional, le Réseau Africain de l’Economie Sociale et Solidaire-RAESS, et local, Citi-Habitat, s’engagent pour un agenda transformatif du développement économique local (DEL) de nos territoires.

Le mot d’ordre conjoint : pour un Développement Économique Local (DEL) Inclusif, Résilient, Bas carbone et Durable, Mettons en Œuvre Aujourd’hui une Économie et une Finance Sociales et Solidaires (EFSS) !

Pour la première fois, à travers un texte commun, les réseaux internationaux s’engagent sur une collaboration proactive autour d’un agenda conjoint, qui portera des actions-forces jusque 2019.

« Ils disposent, ensemble et séparément, de relais dans nombre de pays et secteurs clefs, et sont, à ce titre, à même de proposer des méthodologies et outils propres à l’EFSS, et d’engager des actions de soutien aux stratégies nationales ou locales de DEL responsable et durable, ainsi qu’à leurs mises en œuvre, ceci en partenariat avec leurs alliés et les parties prenantes engagées localement. »

Le Manifeste de Praia fait le point sur les avancées culturelles, institutionnelles et légales historiques que l’EFSS a connu ces dernières années. Crises économiques et financières, changements climatiques, nouveaux accords internationaux à visée « transformatrice », lois et politiques publiques déployées par de nombreux pays, villes et régions, mobilisations citoyennes, avènement des nouvelles technologies, revalorisation des innovations disruptives et résilientes issues des champs de l’EFSS : autant de facteurs propres aujourd’hui à réaliser la métamorphose de nos systèmes de consommation, de production, de capitalisation, d’investissement, de redistribution, de coopération, et donc de faire société par et pour toutes et tous.

Pour en savoir plus :

Share on FacebookTweet about this on Twitter