Menu Contactez-nous

Reconnaissance historique de l’ESS dans le Nouvel Agenda Urbain !

A l’occasion de la troisième Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (HABITAT III) qui s’est déroulé du 17 au 20 octobre 2016 à Quito, en Équateur, le Groupe pilote international de l’Économie Sociale et Solidaire (GPIESS) a réuni lundi 17 octobre représentants institutionnels, Maires et organisations de la société civile lors d’un side-event dédié au rôle central de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans la mise en œuvre stratégique du Nouvel Agenda Urbain.

> Voir la vidéo de l’événement <<<

L’ESS constitue en effet une réponse durable aux défis urbains auxquels font face les États et les gouvernements locaux, et contribue à la transformation des villes et des économies urbaines. Génératrice de solutions innovantes, résilientes et respectueuses des Hommes et de l’environnement, elle permet ainsi notamment l’accès à des emplois décents, le partage des ressources, ou encore l’approfondissement de la démocratie participative des villes à travers un processus de prise de décisions collective centrée sur l’humain.

Un apport reconnu par le Nouvel Agenda Urbain qui fait pour la première fois mention de l’Économie Sociale et Solidaire : « 58. […]Nous nous engageons également à relever les défis auxquels font face les communautés d’affaire locales, en soutenant […] les entreprises de l’économie sociale et solidaire […] »

Le Groupe pilote se félicite de la reconnaissance de l’ESS dans cet agenda mondial et ne manquera pas de poursuivre son objectif de promotion de ce modèle à l’échelle locale, nationale et internationale, à l’origine même de sa création.

De gauche à droite : Denis Coderre, Daniel Martínez, Célestine Ketcha Courtes, Thierry Jeantet, Emmanuelle Cosse,Jean-Philippe Poulnot, Henry de Cazotte, Myriam Matray

Pour en savoir plus :
Share on FacebookTweet about this on Twitter